1) Sa composition et son fonctionnement.

 

                            A) Composition de la lentille :

 

  • Le métabolisme oculaire demande un apport en oxygène et aussi une capacité a éliminer le dioxyde de carbone. Sans lentille cet échange se fait naturellement. L'œil doit donc respirer même lorsqu'on pose une lentille sur la cornée. Les matériaux de la lentille doivent laisser passer l oxygène et le dioxyde de carbone. Cet échange gazeux est caractériser par la perméabilité d une lentille. La perméabilité d'une lentille dépend essentiellement des matériaux qui la composent mais aussi de l'épaisseur. La perméabilité s exprime en dk , qui est un indice pour l'oxygène , qui correspond a deux coefficients :  d= coefficient de diffusion de l’oxygène dans le matériau et k= coefficient de solubilité de l’oxygène dans le matériau.
  •   La perméabilité d'une lentille est d'une importance capitale pour la santé oculaire car si l'oeil n'a pas la possibilité de réaliser ces échanges gazeux nécessaire a son fonctionnement il risque l'hypoxie ( oxygénation insuffisante ). Cela peut entrainer des dégats irréversibles sur l oeil.

 

  •  Certains matériaux, présent dans la lentille, sont indispensables au bon fonctionnement de celle-ci. Ces derniers permettent alors de corriger les dysfonctionnement de l'oeil. Certains assurent la perméabilité à l'oxygène,comme le fluocarbone ou le silicone, et d'autres necessitent l'ajout d'un agent mouillant, ayant une très mauvais mouillabilité. Un second type de matériaux assure alors cette mouillabilité il s'agit de l'acide méthacrylique.(C4H6O2)

 

  • Les matériaux composants la lentille absorbent, avec une gande faculté, l'eau. Ces derniers sont appelés des hydrogels. Ils présentent tout d'abord des points commun avec un lentille dure, puis une fois hydratés passent à l'état souple. Le matériel contient alors de l'eau et ses pores sont grands et nombreux. On considère alors l'eau comme le vecteur de la transmission de l'oxygène. Lors du battement des paupières l'aspiration lacrymale est alors très reduite pour ce type de matériaux.


 

     

                             B) Fonctionnement de la lentille : 

 

  •   La relation de conjugaison :

En optique, une relation de conjugaison est une formule mathématique reliant la position d'un objet à celle de son image par la lentille.

On note A' le point image de A. la relation de conjugaison permet de connaître la position de A', connaissant la distance focale de la lentille et la position de A.

        

      

 

 

 

  • Nous nous servirons de cette relation dans la partie III,sur l'oeil hypermétrope, afin de corriger celui-ci grâce à la lentille.                    

 

  •  On concidère deux grandes classes de lentilles sphériques : Les lentilles convergentes et les lentilles divergentes. Une lentille convergente fait converger un faisceau parrallèle incident, alors qu'une lentille divergente le fait diverger. 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site